Nous sommes désolés. Ce site est en développement. Voici les essentiels :
Our apologies. This site is still under development.  Below are the essentials:

Facebook: https://www.facebook.com/cineclubfilmsociety
Contact: 
cineclubfilmsociety@gmail.com

(English text follows)
Dimanche  4 mai             7pm                                                 
Cinéma deSève 
1400 Boul. de Maisonneuve O. (métro Guy-Concordia)
Billets : 8$, 6$ (étudiants et 65+)

SON OF SINBAD (Le Fils de Sinbad)
+ Un hommage “live” au burlesque des années 50’
(1955,  É.U., 91  min.) Ted Tetzlaff

Sans se laisser décourager par les exigences de la censure de son film LE BANNI(1943), le multi-milliardaire Howard Hughes a passé la plupart de sa fonction avec RKO  pendant les années 1950 à produire un film éclatant de divertissement fétichiste, LE FILS DE SINBAD. Le film était à l’origine censé être un spectacle 3-D avec des décolletés débordant de l’écran, ce qui malheureusement ne s’est pas matérialisé. Cependant, le film offre beaucoup d’attrait visuel grâce à son équipe d’actrices et “showgirls” de Vegas, notamment avec les rôles principaux joués par la reine du cabaret Lili St.Cyr et Sally Forrest dont la routine de danse exotique, reconnue comme étant le premier “pole dance” au cinéma, fut le plus grand obstacle du film quant à la censure.

Pour ce qui en est du casting féminin, le mérite est habituellement attribué au grand désir que portait Hughes pour les femmes. Malgré qu’il ne soit seulement crédité comme  producteur exécutif, Hughes eu une influence en offrant des rôles aux innombrables actrices en herbe qu’il courtisait et sollicitait avec des promesses de rôles au grand écran. De ce point de vue, le film se démarque comme une expérience cinématographique unique en exposant le contenu du petit carnet noir d’un homme à travers un film entier. Oh, et avons-nous mentionné que le film met en vedette Vincent Price?

L’attrait visuel du film est largement attribué au réalisateur Ted Tetzlaff, un ancien directeur de la photographie pour des films tels que LES ENCHAÎNÉS (1946) de Hitchcock. De plus, William E. Snyder, un directeur de la photographie et vétéran des films 3-D tels que L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR (1954), a encore une fois prouvé son ingéniosité avec la composition du film, alors que le compositeur Victor Young offre une superbe bande originale exotique.

La pellicule vintage qui sera projeté est l’une des dernières existantes en 35mm Superscope Technicolor. Elle a été récupérée en 2013 dans des vieilles boîtes rouillées trouvées dans une cabane à outils dans un village rural au Québec. Le film a été physiquement restauré par une étudiante en cinéma à Concordia et stagiaire du C/FS, Dominique Léger, qui donnera une courte présentation sur le processus de restauration. Sa présentation sera suivi d’une performance “live” par deux fabuleuses danseuses de burlesque de Montréal, ainsi que par une présentation d’un film rare 16mm de l’iconique reine du “pin-up” Betty Page.

Superscope. Technicolor. Restauration 35mm. Danseuses de burlesque sur l’écran et sur la scène! Un évènement cinématographique à ne pas manquer!

Sunday May     4              7pm                                                 
Cinéma deSève
1400 Boul. de Maisonneuve W. (métro Guy-Concordia)
Admission : $8, $6 (students and 65+)

SON OF SINBAD (1955) + A live tribute to Fifties Burlesque
(1955, U.S., 91  min.) Ted Tetzlaff

Undeterred by the censorship difficulties of his lusty western THE OUTLAW (1943), multi-billionaire Howard Hughes spent his 1950s tenure with RKO studios churning out a string of glossy, fetishistic entertainments culminating in SON OF SINBAD which was originally planned as a 3-D spectacle with acres of cleavage spilling out of the screen but unfortunately arrived at the end of that craze. Nevertheless, the film offers plenty of visual appeal, largely thanks to its rosters of aspiring actresses and Vegas showgirls filling the screen including a lead role for notorious burlesque queen Lili St.Cyr and Sally Forrest whose exotic dance routine was one of the film's greatest stumbling blocks with the censors and is cinema’s first pole dance. As for the bulk of the female cast, credit is usually attributed to Hughes' insatiable womanizing; though only credited as executive producer, his influence extended to offering roles to the countless would-be starlets he romanced and plied with promises of big screen roles. From that hilly vantage point alone, the film stands as a unique cinematic experience by offering the contents of one man's little black book spilled out across an entire film. Its voluptuous camp exercise guarantees vintage thrills for any viewer. Oh, and did we mention it stars Vincent Price?

The film's striking look can largely be attributed to director Ted Tetzlaff, a former cinematographer from such films as Hitchcock’s NOTORIOUS (1946) Cinematographer William E. Snyder, already a 3-D veteran from the classic Creature from the Black Lagoon (1954), again proved his compositional ingenuity while composer Victor Young offers a superb exotic score.

The vintage print to be screened is one of the last remaining 35mm Superscope Technicolor prints in the world. It was rescued in 2013 from rusty cans and reels in a tool shed in rural Québec and was physically restored by a Concordia cinema student and C/FS intern, Dominique Leger, who will give a short presentation on the restoration process. Her talk will be followed by a special live stage performance by a two of Montreal’s top burlesque dancers and rare 16mm footage of the iconic Betty Page.  

 Superscope. Technicolor. 35mm restoration. Burlesque dancers on screen and live on stage! Film events don’t get much better than this!  

(English Text follows)
Dimanche 18 mai                                   7pm       
Cinéma deSève 
1400 Boul. de Maisonneuve O. (métro Guy-Concordia)
Billets : 8$, 6$ (étudiants et 65+)

RISE OF THE PLANET OF THE APES (La Montée de la Planète des Singes)
(2011, É.U., 105 min. Version originale anglaise)

L’idée présentant les singes comme gouvernant notre monde a captivé l’imagination du public depuis que l’auteur français Pierre Boulle écrivit « La planète des Singes » en 1963. Jusqu’à présent, la saga est composée de sept films. ‘‘La Montée de la Planète des Singes’’ est seulement le second après les cinq films avec Charlton Heston faits à la fin des années 60 et le début des années 70. Le film nous dévoilera comment les Singes réussirent à prendre le pouvoir sur les Hommes. James Franco interprète un scientifique qui tente de sauver son père d’une maladie dégénérative du cerveau en utilisant les singes comme des cobayes. Finalement, ce puissant médicament permettra la violente révolte des Singes. Caesar, le leader de la révolte, est joué de façon incroyable par Andy Serkis, qui était déjà étonnant en Golum dans Le Seigneur des Anneaux.

Les versions précédentes, ainsi que les séries télévisées des années 75 furent récompensées par un oscar pour le maquillage des Singes mais la version 2011 utilisa le graphisme par ordinateur pour créer le « visage »  des Singes. Cela semble un sacrilège pour le noyau dur des fans de la série, mais nous fait oublier assez rapidement le maquillage.

Un élément clef de la production est le travail du montréalais Claude Paré qui a conçu les décors du film et qui a aussi travaillé sur d’autres films comme une nuit au Musée, l’Aviateur et le Monde de Barney. Nous aurons l’honneur de recevoir Claude Paré en personne comme intervenant, il nous révèlera ses secrets de fabrication.

Cette projection sera le meilleur moyen de vous rafraichir la mémoire pour ensuite pouvoir profiter pleinement du dernier volet de la série qui sortira au mois de juillet : la planète des singes : l’affrontement. Quel est  le meilleur moyen de découvrir ce film : une version 35 mm sur un grand écran. Attendez-vous aussi à des surprises que vous ne verrez nulle part ailleurs. (Gâteau aux bananes fait maison sera disponible pendant l’entracte).

Sunday  May 18    7pm        
Cinéma deSève 
1400 Boul. de Maisonneuve O. (métro Guy-Concordia)
Admission : $8, $6 (students and 65+)

RISE OF THE PLANET OF THE APES
(2011, U.S. 105 min.)  Rupert Wyatt

The idea of apes as rulers of man has captured the public imagination ever since French author Pierre Boulle wrote ‘‘La Planète des Singes’’ in 1963. Or even as far back as 1933’s KING KONG for that matter.

To date, no less than seven feature films have been made in the series and RISE is second only to the first earth-shattering version from back in 1968 which starred Charlton Heston. In RISE, we learn just how the simians began their ascent to power. James Franco plays a scientist out to cure his father’s mental decomposition by using apes as test subjects.  Eventually, his super-drug empowers a violent ape revolt. Caesar, leader of the ape revolution, is effectively played by Andy Serkis known who is best for his role as Golem in LORD OF THE RINGS.

All previous installments, including the 1975 TV series were remarkable for their Oscar-winning prosthetic make-up effects but the 2011 version began using computer-generated graphics to create the apes’ faces. This seems sac religious to any hard-core fan of the series but with such a compelling story and wonderful characterizations, we quickly forget the makeup.  

One key element in the final work is its impressive production design by Montreal’s Claude Paré. He was also responsible for the look of such films as NIGHT AT THE MUSEUM, THE AVIATOR and BARNEY`S STORY.  We are privileged to have Mr. Paré appear in person as our guest speaker revealing ‘‘secret’’ behind-the-scenes images of his craft. 

This screening is a perfect way to get this movie fresh in your mind before this summer’s release of the much anticipated sequel; DAWN OF THE PLANET OF THE APES. And what better way than to view a pristine 35mm print on a large theatrical screen? Also expect a few surprises that you simply cannot see anywhere else. (Home-made banana cake will be available at intermission, of course.)

(English text follows)
Samedi le 24 mai   7pm    
Église W.P.U.C. : 4695 boul. deMaisonneuve O. (métro Vendôme)
Billets : 13$, 9$ (étudiants et 65+) disponible à la porte.
Info: 514-738-FILM

BEN HUR -1925  avec musiciens!
(1925, É.U., approx. 145 min.) Fred Niblo

L’un des films les plus marquants de l’histoire du cinéma muet, et celui ayant bénéficié du plus gros budget de sa décénnie, Ben Hur est un classique qui ne cesse d’impressioner les audiences, même aujourd’hui. Rien n’y manque: un héros se battant envers et contre tous, un amour perdu, une bataille navale spectaculaire, des combats mortels, des décors gigantesques et des milliers de figurants en habit de la Rome Antique. Sans oublier la légendaire scène de course de chars, qui dans son audacité et sa grandeur, surpasse celle de la version de 1959. Et le tout, sans effets spéciaux à l’ordinateur!

Les performances exceptionnelles livrées par Ramon Novarro (Judah Ben Hur), Francis X. Bushman (Messala) et May MacAvoy (Esther), sont d’autant plus de raisons de conférer au film son  statut de chef-d’oeuvre.

Pour votre pur plaisir, ce classique du cinéma est projeté à partir d’une pellicule 16mm noir et blanc des plus nettes, et vous est présenté dans l’ambiance tout à fait envoûtante d’une vieille église gothique. L’accompagnement musical inclus; piano : Guillaume Martineau, violon : Zoé Dumais et percussions : Joannie Labelle.

Plusieurs rafraîchissements et collations seront disponibles avant le début de la représentation et pendant l’entracte.

Les billets pour nos derniers événements se sont vendus très rapidement: arrivez tôt pour vous garantir une place!

Saturday  May 24    7 pm       
*W.P.U.C. : 4695 boul. deMaisonneuve W. (métro Vendôme)
Admission : $13, $9 (students and 65+)  available at the door only.
Info: 514-738-FILM

BEN HUR -1925  with live musicians!     
(1925, U.S., approx.. 145 min.) Fred Niblo

The biggest-budget epic of the 1920s is also one of the greatest films of the silent era and is still very affecting on audiences today. What’s not to like in this stupendous film? There’s a handsome hero that battles the greatest odds, a clash of bitter rivalries, a quest to find lost love, a spectacular sea battle, fatal stunts, monumental sets, exotic locales and a cast of literally thousands in ancient Roman attire. And let’s not forget the legendary chariot race that surpasses even that of the 1959 version in its scope and audacity.  (no soulless computer images here!)

Starring Ramon Novarro as Judah Ben Hur, Francis X. Bushman as Messala and May McAvoy  as Esther. Together they put in excellent performances that help elevate the work to a masterpiece.

For your overwhelming pleasure, we offer a crisp vintage 16mm b&w print that will look truly fantastic on our big screen installed above the altar in a stunning gothic church setting. World class musicians will accompany on piano : Guillaume Martineau, violin: Zoé Dumais,  percussion: Joannie Labelle.
Coffee, tea, popcorn, sweet treats, beer and more will be offered before show time and at intermission. Our previous screenings there in the last two years have been hugely popular so arrive early.  
*Westmount Park United Church is on the corner of DeMaisonneuve W. and Lansdowne.